mercredi 23 mai 2018

fleurs d'or

voilà longtemps que je n'avais pas fait de broderie d'or aussi quand Espercoquette nous a mis au défi de mélanger les couleurs de son modèle j'ai imaginé utiliser mes canetilles et jaserons pour réaliser un petit ouvrage coloré. nous avions des consignes trés précises sur l'emploi des couleurs (chaque fleur devait être différente et il fallait repousser nos limites ;o) )
j'ai un peu triché sur la taille du modèle qui faisait près de 13 cm et que j'ai réduit à 9 cm qui était plus adapté à ce que je voulais en faire...
 
j'ai commencé par la fleur rouge que j'ai bordé de fil à couchure rose et remplie de soie rose foncé avec quelques fils de soie rose pale et un coeur noir 
 j'ai brodé les feuilles au point de feuille pour la plupart sinon au point de bouclette ou d'arrette

les tiges sont brodées au crochet de Luneville, les feuilles le fils suivants :
la consigne était d'utiliser 3 verts différents au moins : j'ai donc nuancé avec un fil DMC vert NV40(crochet), un coton dentelle DMC et un mouliné de chez needle and thread ainsi qu'un vert de chez Madeira
 La fleur bleueest délimitée par un fil d'or brodé au crochet de luneville elle est ensuite remplie de soie bleue son centre étant constitué d'une paillette noire et d'une perle dorée
 La fleur mauve est cerclée d'un fil d'or posé au point de Boulogne, puis de fil de soie violet et rose le centre est constitué de petites points de nœud au fil d'or
 La fleur orange est faite de canetilles lisses (orange vif et saumon) et de canetilles "frisées"(or) les étamines sont des points de poste
 enfn la petite fleur violette est brodée de point de feston soutenu par un fil d'or couché et l'intérieur qui ne se distingue pas bien est un croisement de fils retenus par des points de croix dorés à chaque intersection. le centre est fait de points de noeud


 et voici le résultat final qui ira sans doute orner le dessus d'une boite dès que j'aurai retrouvé l'usage de ma main droite ;o)



retrouvez ce joli modèle sur le site de Marie-Pierre (lien plus haut)

à bientôt pour un autre article !







mercredi 16 mai 2018

Le printemps

Ça fait longtemps que je vous fait languir sur l'ultime photo de ma réalisation ...
Quand j'y pense voilà déjà plus de deux ans et demi que je l'avais commencé, dans des circonstances particulières pour moi,
il est temps maintenant de tourner une page et je vous livre les dernières photos,  il est encadré, reste à lui trouver une place

Pour réaliser cet ouvrage j'ai utilisé une grande partie des techniques de broderie que j'aime, de la peinture à l'aiguille au reticello en passant par la broderie d'or et le stumpwork, l'essentiel étant de me faire plaisir en allant à fond dans mes idées  .
J'espère que ma démarche n'aura pas froissé l'auteure du tableau (Cécile Vessiere) .
Je vous remercie tous de vos commentaires et de l'intérêt que vous avez manifesté à chaque étape. il y a plusieurs parties que vous n'avez pas vues, je vous laisse à présent les découvrir en photos.

clic sur les images pour les voir en grand





 Seule partie que j'ai entièrement redessinée les poussins car j'avais du mal avec les pompons, ils sont brodés en peinture à l'aiguille avec rembourrage au niveau des ailes et avec de la laine pour imiter le duvet











 Le cœur c'est ma trace il n'y a pas la date mais mes initiales (crochet de luneville et broderie d'or)
 le tablier aussi a été redessiné je trouvais que le tableau manquait d'un lapin de pâques ;o) réalisé au crochet de luneville carotte et navets sont redessinés aussi
 coquetiers en broderie d'or



















j'avoue que je suis contente du résultat :o)
mais à ceux qui vont me demander à quand le prochain ... pas de suite j'ai trop d'en cours !! 
et en plus je ne sais pas quelle saison choisir et vous laquelle est votre préférée?

mardi 1 mai 2018

Pour l'amour du fil - Nantes : "la Vague"

Je brode rarement sur commande, je déteste qu'on me donne un sujet ou un thème car chez moi l'inspiration est souvent déclenchée par un un évènement , une image ou quelque chose de très éloigné (ça peut être une couleur, une texture, la photo d'une goutte d'eau qui tombe sur une feuille de salade mdrr) .

Mais cette fois ci , c'est le thème du concours qui m'a interpellée: "on dirait le sud"! j'étais en vacances en bord de mer, avec devant moi des vagues , certes pas les vagues du sud méditerranéen mais plutôt les vagues bien vives de l'atlantique, les "rouleaux" comme on les appelle de part chez nous!

Alors j'ai commencé à fourmiller d'idées! chacun sait que de l'idée à la réalisation il y a un délai qui peut être long, j'aurai mis 7 mois à accoucher de ce projet là !

la Vague, s'est bien imposée comme thème ; j'ai pris des photos regardé des photos de vagues, capturé et étudié leur mouvement, les ombres aussi. Puis j'ai ébauché un dessin, défini des zones couleurs , j'avais déjà une idée des techniques que j'allais employer pour donner un relief particulier au bouillonnement de l'écume.
(Clic sur le photos pour voir en grand)

Restait à définir les couleurs du fond et celles de mes fils.

Pour le fond : J'ai décidé de broder sur de la toile de lin que j'allais teinter,  je ne voulais pas de blanc. Il fallait représenter le sable et la mer se cofondant avec le ciel.

J'ai donc procédé en deux étapes: d'abord la teinture du bleu, des  bleus plutôt! avec l'aide critique  d'une artiste locale (ma fille) j'ai réparti les  couleurs, fait plusieurs essais avec de la peinture Pebeo Setacolor soleil qui est parfaite pour peindre sur tissus sans effet carton.

J'ai gardé tout la zone basse sans peinture et c'est là que le tissu, une fois fixé est passé en cuisine :)
pour une bonne tasse de thé noir  et vert mélangés! 

le sable était défini.

Les fournitures :

Le choix des fils : je voulais accentuer la lumière sur ma vague élément central du modèle; l'écume devait avoir du relief alors que le creux de la vague devait présenter des reflets changeants. j'ai réfléchi et cherché ce que je pouvais utiliser. mon choix s'est porté sur des fils que j'avais découverts sur le net : les fils de soie de Devere yarns, extrêmement fins on peut les broder seuls ou les combiner entre eux, ce qui me permettrait de développer des tons différents des camaieux de bleu vert. J'ai donc choisi mes tonalités, complété par un fil plus épais d'or mélangé et un fil de soie métallisée fine.
à cela je rajoute : 
- du coton dmc blanc en mouliné, perlé, fil  à dentelle, fil à coudre, bref toutes les grosseurs possibles
-de la soie d'alger de chez "au ver à soie", blanche et bleue marine

Les soies Devere sur ma toile de base (lin 14 fils)

Les perles et sequins: là ça va être difficile de recenser la totalité de ce que j'ai employé, tailles formes de 1mm à 15 mm environ, ronde et ovales, nacrées, mates ou brillantes en fonction des zones d'éclairage et du rendu recherché.



Le bonheur d'avoir les doigts rêches malgré le texturant. La soie est tellement fragile !

En vrac : j'ai aussi employé de la soutache, du cordon brillant, de la laine échevelée du coton perlé de plusieurs grosseurs du fil, du spécial broder, du coton dentelle ...

Les points et techniques :
j'ai commencé par jouer avec mon crochet de Luneville : pour délimiter sur l'endroit les différentes  zones avec un fil blanc fin (coton à dentelle 100 )



Ensuite j'ai matelassé la partie gauche et posé mes premiers points de nœud gros très gros avec du coton mouliné dmc en 6 brins, puis de plus en plus fin accompagné de perles paillettes et sequins de différentes formes. pour accentuer l'effet relief j'ai posé des étamines de fleuriste à travers ma toile telles des gouttelettes qui se détachent de la toile.la frange de la vague est soulignée par un fil de laine échevelé

 



La partie droite est similaire mais moins grosse plus en volume avec de grosses perles et sequins (jusqu' 5cm de long) et en remontant les gouttes deviennent fines et se composent de charlottes 13/0 et 15/0 ainsi que de points de nœud très fins . 





Le relief du haut de la vague est marqué d'un fil de laine échevelé (fil très doux et pelucheux) entremêlé avec des perles des sequins très petits (2mm) et des points de nœud (il y a des centaines de points de nœud sur ce modèle :o)) c'est l'illusion d'optique qui donne le mouvement du rouleau ainsi que le travail sur les couleurs. 
à l'arrière plan le mouvement des vagues est juste souligné ainsi que la ligne d'horizon.
La pose des perles s'est faite de 3 manières : au crochet (pose des perles  à l'aveugle) au crochet pose à la puce (c'est à dire sur l'endroit paillette après paillette) et à l'aiguille . j'ai progressé très lentement sur la vague, marquant d'abord les zones les nuances les reliefs à former avec les couleurs. il y avait parfois 6 à 9 aiguillées différentes sur ma toile :o)


Pour un résultat final :


Le creux de la vague alterne les zones sombres et claires  et les couleurs du bleu clair presque blanc au bleu turquoise/vert foncé. les points sont volontairement désordonnés de longueur et d'épaisseur différentes ils se chevauchent parfois, mélangent les couleurs pour au final donner une impression de volume et de creux avec les reflets de la soie.
Je trouve qu'en fonction  de l'éclairage la vague vit différemment vous ne trouvez pas ? :o)

J'en profite pour rendre un grand hommage à ma fille qui en artiste accomplie m'a coachée sur les positionnements des couleurs et des ombres . Son aide, son soutien, ses critiques aussi ont été d'un précieux secours chaque instant. 

Cette zone est faite à l'aiguille, ponctuée de quelques sequins posés à la puce et de quelques "lignes" de point de Beauvais au crochet de Luneville pour zébrer la vague d'écume.


La partie basse maintenant : tout d'abord un point de vermicelle au crochet avec ça et la quelques sequins, puis un ruban d'organza bordé d'or que j'avais en stock et qui m'a inspiré le bord d'eau.il est fixé de point de Boulogne puis bordé d'un feston très irrégulier.

 


Le sable est brodé ... au point de sable ! avec de la laine à broder  saint pierre pour son coté mat, auquel j'ai ajouté un fil d'or (soie métallisée Devere  ) qui rajoute le brillant du sable 

Le détail ultime les coquillages: certains sont brodés d'autres réels récoltés lors de mes vacances à Soulac en juillet derniers et percés avec mon Dremel avec une extrême délicatesse afin de ne pas les casser (un peu de savon dessus avant pour éviter l'échauffement de la pointe!)
je les ensuite cousus comme des boutons mdrr




Voilà j'ai tellement aimé ce tableau qui m'a tellement pris de temps et donné de plaisir que je pourrais en parler durant des heures encore ... mais je pense que je dois avoir déjà perdu en route un grand nombre de mes lecteurs mdr.

Je vais finir simplement : j'ai terminé mon tableau 5 jours avant la date butoir, pris des photos fait un encadrement sobre en format caisse américaine pour ne pas casser les perles et coquillages.
Passé la première sélection qui se fait sur photos et eu le plaisir d'envoyer mon tableau sur Nantes au salon international "Pour l'amour du fil " :o)
Le résultat est en photos.


 Merci aux organisateurs pour cette belle mise en valeur  !


Il me tarde maintenant de le récupérer et de profiter du magnifique prix que j'ai gagné ;o)

(Tous les résultats du concours ici )


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget